Chapitre 17 : Vive le vent, vive le vent, vive le vent du Puy !

Promenade avec Papa

Petit flocon,

L’hiver s’est bien installé au Puy en Velay depuis notre dernier article. Nous allons te conter ce qui s’est passé entre temps.

Illuminations

La fête foraine avait cédé place à une grande patinoire et au fameux marché de Noël. Parmi les vendeurs d’artisanat, de bibelots sur le thème de Noël, de chocolats et gourmandises festives, on pouvait également trouver un vendeur de… spa !

Un calendrier de l’avent tout en lumière recouvrait la mairie et la ville tout comme ses commerçants ont revêtu leur parure de fête. Ayant raté de peu les illuminations du Puy de Lumières cet été (des projections sur les plus beaux immeubles et bâtiments de la ville), nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier le temps des vacances de Noël de ce spectacle féerique sur le rocher de l’église Saint-Michel (https://www.youtube.com/watch?v=zgTk2xGm1h8). C’était vraiment très coloré, ça doit demander beaucoup de techniques, de passion et de talent. Tu semblais ravi de ce moment en famille.

Poupées psychédéliques ?
Dans la maison du Père Noël
La mairie illuminée

Nous avons profité des fêtes pour découvrir Saint-Étienne sous la neige et visiter les églises du Puy le jour de Noël et à la Saint-Sylvestre. Tu as pu découvrir ainsi crèches et santons sous diverses formes. Les visites d’églises t’émerveillent toujours autant, tout comme ton papa.

Concert de l’école de musique L’Oiseau Lyre à la Commanderie
L’arrivée des Rois Mages
Vierge Noire du Puy
Prière à Saint Pole… Emploi

Elohim ou la question de la religion

Mécréants que nous sommes, nous n’avons jamais pris le temps de lire la Bible (Papa voudrait lire les premières versions de ces textes rassemblées en un livre dans les langues d’origines afin de ne pas avoir une fausse interprétation due à des erreurs de traduction dont les versions occidentales actuelles sont truffées).

D’ailleurs, lors de notre séjour auprès de ton cousin en cure à La Bourboule, il nous a fallu bien penser pour lui expliquer avec des mots simples, sans jugement, sur la religion. Pourquoi Jésus a-t-il été crucifié, à quoi sert une église ? Un jour viendra où ce sera ton tour de nous inonder de pourquoi et de comment. Papa a tant hâte d’être à ces moments. En tous cas, ta Tata rigole encore de la version des faits que lui a retranscrit ton cousin.

Promenades

Au cours de ces jours fastes, dont un 31 décembre particulièrement chaud et ensoleillé, nous avons aussi visité la fameuse statue Notre Dame qui veille sur Le Puy et la cathédrale Saint-Joseph d’Espaly Saint Marcel, depuis laquelle une immense statue de Joseph lui donne la réplique. Ce jour-là, nous en avons aussi profité pour découvrir à pied une partie de la voie verte des bords de la Borne (petite rivière alimentant la Loire) que nous emprunterons lorsque nous quitterons Le Puy.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tu apprécies tant ces belles balades, sources d’éveil et d’émerveillement. Les vélos et Chariotte reprennent un peu d’activité quand le temps le permet. Tu en deviens fou de joie quand Papa les sort, et maintenant tu sais dire « vélo ».

Bibliothèque

Lors de l’une de nos sorties à la bibliothèque municipale, Papa, féru de patrimoine, a découvert une parution hors-série du journal L’Éveil sur « Le Puy secret ». Tu imagines bien à quel point cela a éveillé sa curiosité. Dès lors, après l’avoir dévoré, c’est en quête de ces lieux secrets ou oubliés que seront consacrées une partie de vos promenades. Là, une rue souterraine cachée et ensevelie en partie, ici une inscription mystérieuse (carré SATOR), ailleurs des caves et des réseaux de galeries sous la ville, des traces de lieux de cultes anciens. De fait, vous ne voyez pas forcément grand chose mais Papa se plaît à remonter le temps avec toi en arpentant les rues à la recherche d’un temps oublié.

La bibliothèque est un de tes lieux de sorties préférés avec le parc et le P’tit Café. En général, tu es au moins dans l’un des trois presque chaque jour. La bibliothèque est joliment fournie pour les petits et on peut y emprunter quinze documents. Autant dire que l’on se fait plaisir et que tu ne manques pas de lecture. D’où aussi une explosion lexicale fulgurante depuis un mois. Là bas, tu as plaisir à découvrir les ateliers d’éveil musicaux avec Karen ou les contes à voix haute lus par les bibliothécaires et conteur.e.s.

Le P’tit Café

Au P’tit Café, tu es plutôt un habitué des soirs lorsque Papa y va pour apprendre l’esperanto avec Rikardo ou participe aux ateliers de parents. Tu ne manques pas également d’aller à la Patouille avec Samira qui trouve plein de belles idées pour éveiller les sens des petits et grands. Tu t’y es fait une amie de ton âge, Jeanne-Nour. On aime bien la retrouver avec sa maman pour passer un moment convivial entre parents et enfants.

Que restera-t-il une fois de plus de tout cela dans ta mémoire, de ces jolis moments de vie et de bonheurs simples au Puy en Velay ?

Que fait Papa ?

Papa, tel un caméléon, trouve des petits boulots de toutes sortes : déménageur, agent d’entretien, gardien, manutentionnaire, agent administratif, etc. D’un jour à l’autre, il endosse des métiers différents et ça lui plaît car il aime changer d’environnement professionnel, découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux savoirs : il ne s’ennuie pas ! Il a même failli travailler à Altriom, une des usines de tri les plus performantes de France.

Lui qui s’intéresse de près au recyclage, au tri et au devenir de nos déchets s’en faisait une joie. D’ailleurs, si on ne lui avait pas proposé ce poste, il aurait voulu y aller en visiteur lambda. Malheureusement, quelques jours avant son embauche, l’usine a été ravagée par un incendie. L’enquête est toujours en cours et c’est une catastrophe industrielle, économique et écologique. Altriom devrait renaître de ses cendres d’ici un peu plus d’un an, cependant nous ne serons plus là. Souhaitons vivement cette renaissance pour tous les employé.e.s.

Papa a pu rebondir et trouver un contrat d’agent d’entretien jusqu’au début du printemps.

Et Maman ?

Maman, quant à elle, apprécie toujours autant de pouvoir t’accompagner dans tes petits et grands moments de vie, quel bonheur elle a de te voir évoluer au fil des jours. Être parent à plein temps est un boulot prenant mais ô combien merveilleux. La vie nous dira comment évolueront les choses, mais pour le moment, elle est heureuse de vivre pleinement ce rôle et d’être présente à tes côtés dans ces moments si importants dans ta construction d’homme en devenir.

Tantôt bricoleuse de loisirs créatifs DIY, chef de chantier en construction de cabane, chercheuse de petits trésors dans la bibliothèque, de grands mystères cachés dans le Parc Vinay, tantôt grand réconfort après un gros chagrin, ou encore conférencière sur les différents aspects de la vie quotidienne et du règne animal (comprendre en pleine lecture d’imagier à tes côtés), chef d’un resto étoilé au guide du P’tit Loulou ou bien même chef d’orchestre… Pas de répit pour les braves !

En dehors de ces moments de vie bien remplis, ta maman apprend aussi à jouer du ukulélé, doucement mais sûrement, avant de reprendre la route. Elle profite aussi de tes instants de répits pour lire. Nous qui ne connaissions avant de t’attendre, ni Isabelle Filliozat, ni Catherine Dumontheil Kremer, ni Marshall Rosemberg, encore moins Alice Miller et Faber et Mazlish, nous avons donc eu de la lecture à revendre ces deux dernières années.

Et pourtant… travailleurs sociaux, éducateurs ou accompagnants auprès de publics en difficultés de tous âges, on se demande encore comment nous sommes passés à côté de cette littérature foisonnante autour de la psychologie de l’éducation, de la bienveillance éducative, de la parentalité positive et de la communication non violente. Toutes ces lectures nous enrichissent, tout au moins nous poussent à réfléchir sur nos pratiques d’avant (en tant que travailleur social ou éducateur) et d’aujourd’hui en tant que parent, à nous remettre en question, à mieux nous comprendre nous même ainsi que nos émotions, à la lumière de notre propre histoire.

Delphine réfléchit à l’éventualité d’inclure une section parentalité sur le blog (ou un blog parallèle), mais le temps manque pour donner vie à toutes nos envies. Pourtant, elle aimerait beaucoup partager sous forme de fiches de lectures ou articles toutes les belles découvertes ou rencontres qu’elle a faites sur le sujet. À creuser.

Être un enfant

On nous a dernièrement fait remarquer que nous ne te dépeignons uniquement que comme un enfant calme, un petit ange docile… Ce n’est en tout cas pas notre intention, nous privilégions les moments forts de ces instants passés à tes côtés. Comme tous les enfants de ton âge, tu as tes bons et tes moins bons moments. Avec l’approche des deux ans, la phase d’opposition a fait son apparition… signe que tu grandis et que tu prends pleinement conscience de ta personne. Est-il nécessaire d’épiloguer sur les NON, STOP, sur les quelques moments de colères qui sont normales pour un enfant… Bref, tu es un enfant ! Un bambin certes intense de part tes émotions, tes besoins d’attention parfois un peu hors norme, mais un bambin bien vivant et a priori bien dans sa peau. Devenir grand n’est pas un chemin facile à suivre, mais tu as de la chance d’être bien accompagné sur cette voie. Chaque journée amène son lot de nouveautés, de découvertes, des mots à attraper au vol et à répéter comme des trésors dont tu deviens riche. Bientôt, tu seras déjà un petit garçon. Tempus fugit !

Pouvoir rencontrer d’autres parents, échanger avec eux, c’est aussi bien agréable et cet hiver au Puy aura été riche de ces petits moments entre parents. Nous espérons que nous en profiterons encore pleinement avant de partir et que l’on gardera des liens avec les personnes avec qui nous nous sommes liés d’amitié ici.

Aller plus loin

Cet hiver aura aussi été un peu dur avec nos organismes. Entre grippe et petit rhume, nous sommes chacun tour à tour tombés un peu malade. C’est malheureusement de saison, et la sédentarité ainsi que le fait de rester confiné quand il ne fait vraiment pas beau n’aide pas vraiment à lutter contre les microbes. Aussi, au moindre rayon de soleil nous apprécions de pouvoir sortir et de profiter de balades et de moments en famille.

Grâce à Anna, la maman de ton amie Jeanne-Nour, nous avons pu emprunter une voiture et découvrir de long en large certaines parties du département de la Haute Loire où nous n’aurions pu nous rendre en vélo. Quel endroit magnifique, sauvage et montagneux ! Si la montagne ne nous avait pas gagné en Cantal, elle a atteint nos cœurs en Haute-Loire. Les paysages féeriques de forêts de sapins enneigées et de pics aux rochers abrupts, les chaines de sucs qui nous semblent presque lunaires, sont tant d’éléments de ces paysages qui nous font adorer ce petit coin de France. Nous nous rendons aussi compte à l’occasion de ces balades à quel point le climat du Puy est assez clément en comparaison de celui qui sévit plus en hauteur. Certains jours, nous avions de belles journées ensoleillées et chaudes au Puy tandis que plus haut on se croyait en plein cœur de Narnia  !

Nous avons participer ces derniers jours à un repas avec la communauté végé de la Haute-Loire. C’était très sympa de pouvoir échanger autour d’un bon repas et de rencontrer d’autres végétariens, dont des parents avec des petits et grands enfants autour de cette belle table. Merci au restaurant Lunch Box du Monistrol d’avoir jouer le jeu le temps de ce repas. Petit clin d’œil à Enjolivélo dont nous a parlé « Davida » quand on lui a raconté notre petite aventure.

Soon !

La suite du voyage se prépare, entre itinéraires à tracer (plus ou moins bien respectés dans la réalité, vous le savez désormais), demandes d’hébergements anticipées sur les différents réseaux d’hospitalité, prises de contact avec certaines initiatives, démarches administratives, préparation des vivres et des bagages tout doucement, révision des vélos et entrainement progressif… et notre vie de parents de tous les jours, et le boulot de papa !

Tu demandes à te promener tous les jours un peu plus, peut-être sens-tu que le moment de reprendre la route approche à grand pas !

 

Bientôt, nous irons à la rencontre des élèves de l’école occitane la Calandreta Vellava. On y parlera de notre voyage mais nous sommes aussi très curieux de voir comment fonctionne cette école associative. Une interview des acteurs du P’tit Café est aussi prévue. Les mois de février et mars seront bien remplis !

À bientôt pour la suite et fin de notre pause hivernale !

2 Comments

Laisser un commentaire