Avant-propos n°7 : Un pas après l’autre

empreinte de pied avec mots clés

Mon grand,

Voilà qu’en moins de deux semaines tu es devenu un pro du ramping façon US Marines et tu te tiens de mieux en mieux debout. Quelque pas mais pas encore une marche fluide, prend le temps, mon enfant, d’évoluer à ton rythme, sans t’occuper des pressions extérieures et du regard des autres.

En ce moment, nos soirées sont bien remplies en préparatifs et autres joyeuseries administratives. En plein dans les demandes d’hébergements anticipées, nous avons des rêves plein la tête à la lecture de certains projets formidables sur les réseaux WOOFING, HELPX et WORKAWAY. Cela nous motive d’autant plus, même si c’est du travail et de la préparation en amont de ce voyage. Nous avons tant hâte de rencontrer toutes ces personnes et d’apporter notre pierre à l’édifice, de participer à ce changement, d’être acteurs de ces beaux projets. Il serait peut-être utile que nous écrivions sur ce blog un petit topo pour chaque réseau d’hébergement. Outre de rassurer bon nombre de nos lecteurs, cela pourrait peut être leur donner l’envie eux-même d’accueillir visiteurs et voyageurs de passages, avec toute la richesse et les bons moments que ces rencontres peuvent apporter.

A propos des hébergements, nous avons reçu notre guide St Christophe, ce qui nous permettra d’ajouter à nos étapes quelques hébergements dans des lieux de cultes, alliant ainsi le voyage à la découverte spirituel et patrimoniale.

Nos micro-entreprises sont créées, enfin ! Celui qui dit que cela ne prend que dix minutes à faire sur Internet a du faire du travail bâclé. C’est fastidieux, cela nécessite un peu de renseignements et beaucoup de réflexion avant la constitution du dossier mais ça en vaut la peine. En ce moment, ta maman n’arrête pas de lire des ouvrages sur la création d’entreprise, la gestion, etc. Elle va finir par être calée sur le sujet, même si c’est un peu rébarbatif. Cependant, il vaut mieux partir préparé que de se planter. Outre de pouvoir proposer nos services en tant que manutentionnaire ou CESF libérale axée simplicité volontaire et parentalité bienveillante, ces micro-entreprises vont aussi nous permettre de percevoir légalement les revenus générés par la publicité sur ce site. Cela nous permettra également de proposer nos prestations comme intervenants, conférenciers ou vidéastes pour les personnes ou collectivités qui souhaiteraient que nous leur proposions une prestation à propos de notre voyage ou notre mode de vie. C’est sûr, on ne fera pas fortune, mais ce n’est pas le but recherché. Cela nous permet de donner un cadre plus légal et au clair avec les impôts par rapport à notre démarche. Pour ceux qui s’inquiéteraient aussi de nos cotisations à l’assurance maladie et vieillesse, ce statut le permet également. Et cela simplifiera également notre situation par rapport à Pôle Emploi. Bref, de la paperasse, encore de la paperasse mais pour la bonne cause.

Nous avons acquis 98% de notre matériel, ne manquent plus que nos portes-bagages avant. Nous attendions également les conseils et l’expertise d’un réparateur local de vélo par rapport à la possibilité d’ajouter des freins à nos remorques. Selon son expérience et d’après ses recherches, cela ne se fait pas ou serait contre-productif, la longueur de câble nécessaire ne permettant pas un freinage efficace ou rapide. Pour lui, il est plus intelligent d’anticiper en roulant doucement, notamment dans les descentes. Doucement… c’est bien dans notre optique, et avec un tel chargement nous pourrions difficilement aller très vite.

Jusqu’à ce jour, notre voyage est auto-financé, grâce à des économies de longues dates et des dépenses au compte-gouttes. Grâce aux réseaux alternatifs auxquels nous participons, nous avons aussi acquis pas mal de matériel qui a déjà eu une vie d’aventure derrière lui et qui a fait ses preuves. Leur permettre de vivre encore un peu en participant à ce voyage tout en faisant des économies non négligeables, ça correspond à notre esprit du voyage. Il nous faudra mettre la liste du matériel présente sur le site à jour.

Comme toutes choses en ce moment, ce site est en « work in progress ». Malheureusement, les nuits ne sont pas extensibles et il nous faut aussi nous reposer suffisamment pour bien nous occuper de toi la journée avec amour, présence, disponibilité, patience, bienveillance et conscience. À chaque jour sa petite victoire, son petit avancement vers le grand départ. Et toi, chaque jour, tu grandis un peu plus, si vite parfois.

Certains de nos amis, voyageurs et non-voyageurs, nous ont conseillé de faire appel au mécénat d’entreprise ou sponsoring, lorsque nous leur avons parlé de notre projet. Si jusque là nous nous y sommes refusés, nous acceptons petit à petit l’idée. Cependant, seulement à la condition qu’elle nous permette d’acquérir un matériel plus performant pour la réalisation et le montage des documentaires et expositions que nous prévoyons de faire. Donc, à la paperasserie administrative s’ajoute le dossier de sponsoring… si on a le temps. Nous prévoyons de ne contacter que des structures en accord avec notre démarche, en échange ou pas de contre-parties mutuelles, de soutien ou non… Nous verrons en tout cas si cette démarche aboutit avant notre départ.

Nos souvenirs d’une vie et tout ce que l’on ne veut pas perdre et qui a de la valeur à nos yeux iront bientôt rejoindre le Nord dans la famille. Nous nous allégeons un peu plus chaque jour des objets non-essentiels à notre vie quotidienne. Nos derniers meubles partiront lors d’un vide-maison à l’occasion du pique-nique partagé que nous organiserons avant notre départ. Une façon conviviale de se dire au revoir tout en se délestant encore un peu plus de nos vies passées et en rendant service à d’autres.

Alors nous voilà maintenant à 55 jours du grand départ, et tout rentre peu à peu dans les engrenages de la chaîne de nos vélos. Nous avançons, comme toujours, à notre rythme, celui d’une lenteur active, consciente et bienveillante. Après un premier pas, comme tu l’as fait Liam, nous en faisons un deuxième : il reste moins de deux mois et c’est la dernière ligne droite avant le jour J.

4 Comments

  1. Je vous trouve très courageux d’entreprendre cette aventure ! Si vous étiez mes enfants, je serais morte de peur ! Mais je vous souhaite tout le meilleur pour ce voyage/expédition. Bisous MADY

  2. Tous mes sincères encouragements.
    Profitez de ces très précieux moments, de toutes ces rencontres et de tous ces instants magiques que la vie posera sur votre chemin.
    Vous construisez un monde meilleur.
    Je vais vous suivre…
    Des grosses bises, Anik

Laisser un commentaire