Initiatives locales (vidéo) – Le Collectif Zéro Déchet de Rochefort (17)

Les Cookies aux Détours du Monde, épisode 1

Nous avons interviewé deux des membres de ce collectif qui a une action et un impact positif sur le pays Rochefortais. Cet esprit zéro déchet est aussi représentatif de notre voyage.

Le son est venteux, désolé, activez les sous-titres !!

Le Collectif Zéro Déchet de Rochefort est né aux confins de la lutte contre l’installation d’un hyperincinérateur à Echillais. Au delà de l’aspect militant contre ce projet titanesque inutile et polluant, l’association Collectif Zéro Déchet a souhaité prendre une voie un peu différente de celle de sa grande sœur, Pays Rochefortais Alert’.

En effet, l’association suit une démarche plus pédagogique et fondée sur un changement au long terme, à savoir la réduction de nos déchets à la source plutôt que le recyclage de ces derniers.

On peut en effet résumer la démarche zéro déchet à cinq principes :

  • Refuser tout d’abord, c’est à dire ne pas accepter de prendre un objet même offert ou de ne pas acheter de choses inutiles, afin qu’on ne produire pas le déchet à la base ;

  • Réduire, non seulement les quantités de chacun des déchets que l’on produit, mais aussi les différentes catégories de déchets en elle-mêmes ;

  • Réutiliser, en utilisant plusieurs fois un potentiel déchet (par exemple on peut réutiliser une bouteille de verre pour faire une carafe ou un vase) ;

  • Recycler, ce qu’il est possible de recycler actuellement (en contactant le centre de tri et en sachant ce qui est accepté ou pas, car les consignes sont parfois différentes de celles fournies par le prestataire qui enlève les poubelles) ;

  • Composter toutes les matières organiques (car toutes les matières organiques se compostent – y compris litières végétales et déjections animales, os de viandes, coquilles d’huîtres, écorces d’agrumes – mais l’usage final du compost n’est pas le même suivant ce qu’il contient).

L’association met en place de nombreuses actions, telles que des journées au jardin, de la collecte de marc de café en porte-à-porte dans les cafés et restaurants du pays rochefortais, des ateliers sur la réalisation d’outils zéro déchets (sacs réutilisables, éponges à faire soi-même, le zéro déchet en cuisine, etc).

Le collectif est affilié à Zero Waste France qui coordonne les différentes associations locales.

Par des actions de glanage à la fin des marchés de Rochefort, qui se déroulent trois fois par semaine, les bénévoles ont pu démontré qu’il y avait un énorme gâchis de bio-déchets, de palettes, cartons, sans parler de ce qui était encore consommable. Grâce à leurs efforts et leur persévérance, la politique de la ville s’est déjà un peu infléchie dans le bon sens pour un meilleur tri sur le marché.

Petite victoire, mais première d’une longue série, espérons-le ! C’est en faisant chacun sa part de petites actions que l’on contribue à changer le monde, et ce collectif en est un exemple. Nous avons eu plaisir durant ces dernières années à participer à leurs côtés à certaines actions, dans la mesure de nos disponibilités.

Pour aller plus loin et en savoir un peu plus sur ce collectif ou sur la démarche zéro déchet en général, voici quelques liens :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire